Le sport « performance » d’aujourd’hui introduit plusieurs paradoxes complexes à gérer dans la relation entraîneur-entraîné.

Premièrement, les vertus premières du sport touchent à l’épanouissement de l’individu, alors que celles de performance de haut niveau se réfère à la notion de dépassement qui va parfois à l’encontre du bien-être de l’athlète. L’excellence sportive n’est plus seulement passion et envie, mais une pratique soumise à des résultats. La relation entraîneur-entraîné devient alors singulière dans le contexte sportif. Chacun des deux protagonistes est mobilisé par une quête individuelle et un objectif commun. Une préoccupation incessante de se dépasser, de repousser ses limites justifie l’investissement du couple.

L’autre paradoxe demeure pour l’entraîneur. D’un côté, il doit amener le sportif à son meilleur niveau, ce qui lui impose des exigences fortes. D’un autre côté, il se doit aussi de l’accompagner dans son projet sportif, lui transmettre des valeurs et préserver son intégrité physique et morale.

Dans le terme «entraîner », on retrouve la notion « d’amener, de conduire, de décider, d’engager», ce qui lui donne un rôle de persuasion et d’influence. L’entraîneur est donc un guide sur lequel le sportif s’appuie quand il est question de ses choix dans l’univers sportif et même au delà. Il est perçu comme le capitaine du bateau qui fixe le cap et balise la route en alternant conseils, critiques et encouragements.

Le contexte sportif offre alors un espace privilégié à une relation intense entre l’entraîneur et ses athlètes. Un lieu d’excellence et d’émotions, où leur passion commune pour une discipline sportive, prend toute sa dimension dans le contexte de la compétition. Là où les enjeux de la compétition attribuent à l’un et à l’autre des rôles précis, cadrés et délimités au contexte sportif, leur faiblesse légitime parfois certains débordement dans la relation.

Cette problématique n’est pas particulière au terrain sportif. Mais par contre sa  particularité valide les bienfaits et les moyens utilisés pour renforcer l’engagement total des deux dans le projet.

Leave a comment